Un congolais traduit en justice pour l’assassinat du Dr Dusabe

Redigé par IGIHE
Le 11 janvier 2018 à 09:24

Un homme soupçonné d’être d’origine congolaise a été traduit en justice devant le tribunal du Cap,ce mercredi 10janvier 2018. Ceci est en rapport avec le décès du docteur Raymond Dusabe, médecin rwandais qui était en vacances au Cape Town en Afrique du Sud.

Dusabe, 42 ans, un gynécologue oncologue qui travaillait à l’hôpital Roi Faisal de Kigali, a été retrouvé mort lundi dans un appartement de la ville sud-africaine de Cape Town.

Un frère du défunt a déclaré mardi, que l’information dont ils disposent est que le corps du défunt a été retrouvé décomposé, indiquant qu’il aurait pu mourir plusieurs jours avant la découverte de son corps.

Il aurait été frappé à la tête avec un objet contondant.

Selon les médias sud-africains, le suspect nommé Junior Kamono, originaire de la République Démocratique du Congo, vêtu d’un jean en rouge, d’un sweat à capuchon et de baskets, a été arrêté après qu’une unité de police ait retracé et filé la voiture du docteur que le présumé criminel pilotait.

L’ambassadeur rwandais en Afrique du Sud, Vincent Karega, a déclaré que le motif du meurtre n’avait pas encore été établi.

Le médecin et son présumé agresseur se seraient rencontrés à Sea Point dans les heures qui ont précédé le crime selon les médias sud-africains.

Via leur compte twitter, l’hôpital a déclaré ; "Attristé d’annoncer la mort du Dr Raymond Dusabe. L’administration souhaite exprimer ses plus sincères condoléances à sa famille durant cette période difficile. Son travail ici ne sera pas oublié pour bientôt. Il nous manquera beaucoup. Qu’il repose en paix."

La dernière personne à avoir été en contact avec Dusabe était le propriétaire de l’appartement où il résidait avant d’aller en vacances au Canada selon les médias sud-africains. Ils ont communiqué pour la dernière fois via Whatsapp le 28 décembre 2017.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité