L’appartenance à une catégorie d’Ubudehe, un des critères pour l’obtention de la bourse

Redigé par IGIHE
Le 13 février 2018 à 09:26

Le Ministre de l’Administration Locale a demandé aux Rwandais de bien comprendre que l’octroi des bourses aux étudiants qui vont entrer à l’Université n’est pas basé sur seulement le critère de sa catégorie sociale, mais plutôt des cours que l’étudiant va suivre et des points obtenus lors du test national de fin de cycle secondaire.


Il a expliqué certains points issus de la recherche réalisée par RGB (Rwanda Governance Board), tel la manière dont les Rwandais apprécient la gouvernance et les services leur réservés, le progammeVUP(Vision Umurenge Programme), ou celui de Girinkamunyarwanda(unevache pour tout citoyen).

L’Etat s’est appuyé sur la politique d’Ubudehe( systeme de catégorisation de la population selon leurs conditions sociales) pour connaître les catégories sociales et ainsi harmoniser la planification de l’Etat et les conditions de vie des rwandais.
Le Ministre a dit qu’au moment de la révision des catégories d’ubudehe, les gens commençaient à comprendre leur utilité, et certains, même visiblement aisés, mentaient, car peu intègres, pour être recensés dans la première catégorie. Ils étaient convaincus que l’Etat allait tout leur donner, comme les frais de scolarisation des enfants, les soins médicaux, voire même une maison et la nourriture.

Il a dit que les critères principaux pour l’obtention d’une bourse sont les points obtenus et les cours choisis. Ainsi, dit le Ministre, si tu as obtenu une bonne note au test et que tu as choisi l’une des facultés scientifiques, tu obtiendras la bourse.

Il a poursuivi en montrant comment les critères se répartissent :
Pour la première catégorie, les notes obtenues ont une part de 40% , les facultés choisies 40%, et 20% pour cette catégorie.

Pour la deuxième et la troisième catégorie, les pourcentages respectifs sont de 15 et de 10%.

Des récentes recherches réalisées par le RGB sur comment les rwandais apprécient la gouvernance et les services leurs dûs, sur 10.992 ménages répartis dans tout le pays, 50% ne sont pas satisfaits des catégories dans lesquelles ils sont listés.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité