Kambanda, L’ex-ministre d’état de 1994 joue avec le feu !

Publié par Olga
Le 11 mars 2017 à 06:07
Visites :
56 2

Le gouvernement rwandais a blamé depuis longtemps la presse internationale pour son encouragement aux négationistes et révisionistes du génocide contre les Tutsis de 1994. Mais ce problème a franchi des limites insoutenables en juillet 2015 lors que ITV, une télévision londoniène a interviewé Jean Kambanda, Ex-ministre d’état rwandais de 1994, où il a clamé son innocence dans les évènements du génocide contre les Tutsis de 1994.

JPEG - 97.4 ko
Jean Kambanda, lors de son interview avec ITV, la télévision londoniène

Jean Kambanda, L’Ex-ministre d’état de 1994 a été accusé et jugé coupable de six crimes liés au génocide des Tutsis de 1994. Celui-ci est emprisonné à Koulikoro ; Mali où il purge une peine à vie.

Dans son interview avec ITV, Il a dit que la partie politique MDR a gagné du terrain très vite et assez subitement, Ainsi arrêter le génocide était presque impossible.

“Quand j’ai accepté la distribution des armes aux citoyens rwandais en 1994, je n’avais aucune mauvaise intention, Je voulais seulement que tout le monde se protège”, a-t-il ajouté

Ce n’est pas la première fois qu’un criminel du génocide des Tutsis soit favorisé par le media. En 2004, Un Journaliste du BBC, Venuste Nshimiyimana a donné un interview aux génocidaires jugés par la ICTR ou TPIR (Tribunal Pénale Internationale Pour le Rwanda) à Arusha. Ainsi ils ont pu propager des mensonges sur le déroulement du génocide des Tutsis.

Dans la conférence de Presse qui s’est tenu aujourd’hui avec le Ministre malien de la Justice et droits humains ; Me Mamadou Ismaïla Konaté ; a été prié d’expliquer le fait de cet accès à la presse par ces prisonniers.

Une anormalité qui doit être allité !

“Je trouve cela totalement inadmissible ! Ça viole le droit des prisons et aussi nos engagements avec les nations unies. Malheureusement, Je n’ai été mis au courant des évidences qu’hier par le sécretaire exécutif de la CNLG au Rwanda”.

“Mais je me rends à Bamako ce vendredi et avant que cette semain prochaine ne s’écoule, le régisseur de la prison Koulikoro aura reçu une lettre interdisant toute communication entre les seizes prisonniers rwandais qui y sont déténus avec l’exterieur, surtout la média. En tant que répresentant du Mali au Rwanda, je formule des excuses et je peux assurer au rwandais que la recherche d’une solution est en cours.”, a affirmé le ministre malien.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité