Past. Antoine Rutayisire au Meeting de Priere Kicukiro : Non aux titres ronflants de chefs d’Eglises

Redigé par NDJ
Le 31 décembre 2017 à 04:22

Un grand déjeuner de prière KICUKIRO SHIMA IMANA a été organisé par la Mairie de Kicukiro ce 30 décembre 2017 en guise d’action de grâce et de vœux de bonheur et de travail pour l’année 2018 qui vient. Le Pasteur Antoine Rutayisire de la paroisse anglicane de Rémera, un quartier Est de la Ville de Kigali a pris la parole pour insister sur la prière, l’évolution des mentalités et les changements profonds de la société rwandaise. Lui il a un pied très posé sur terre !

Il a profité de l’occasion pour placer une critique très actuelle sur les attitudes nomastiques des chefs des églises du réveil qui s’affublent de qualificatifs tels que Apôtre tel, Prophète…, Bishop… disant que « ce ne sont pas ces qualificatifs qui feront évoluer les mentalités sociales pour apporter des changements attendus au pays ».

« Ils (fidèles) nous reconnaîtront au comportement et prestations que nous afficherons. Permettez que nous vouons tout le respect que nous devons à Dieu. L’opinion publique nous appréciera à l’aune de notre contribution à faire régner le respect de Dieu dans le pays », a dit le Pasteur Rutayisire tentant de faire régner de l’ordre des grades religieux dans une structure religieuse en mal de grande liberté de culte et soif de grandeurs des princes de ces églises du Réveil. Elles sont plus de 1500 officiellement enregistrées à ce jour par RGB (Rwanda Governance Board).
Le holà à ce déficit de discipline des chefs des églises

Pasteur Rutayisire est allé très loin au cours de ce déjeuner de prière public agrémenté d’un concert où de grands noms locaux , Israël Mbonyi, évoluant dans la chanson religieuse. Pour lui, il est inconcevable qu’un homme d’Eglise se découvre soudain entrain d’être emporté par l’envie des choses terrestres :

« Nous créons de plus en plus d’églises avec des instances de leur gestion. Mais soudain ont entend que tel gestionnaire de ladite église, celui-là qui était un fervent prieur, a détourné le patrimoine de cette église. Des querelles intestines nous minent… », a dit Pasteur Rutayisire avec dépit.

Il trouve que de tels pasteurs d’église ont déraillé. Au lieu de contribuer à la lutte contre la pauvreté de ses paroissiens, comme première mission, au lieu de compatir avec des enfants affamés, des élèves renvoyés de leurs écoles pour manque de minerval ; ces pasteurs trouvent qu’ils doivent vivre des contributions et dîmes de leurs paroissiens.

Sans le dire clairement, ce pasteur a montré que ces Pasteurs qu’ils soient apôtres, Bishops ou prophètes devraient multiplier des œuvres de bienfaisance (écoles, centres de santé, centres culturels d’animation pédagogique pour accompagner les paroissiens dans les activités de production) au lieu de penser à soigner en premier leur look.

« Non les Pasteurs ne devraient pas penser à collecter de leurs paroissiens de l’argent pour leur acheter des limousines. Le Pays Rwanda nourrit un rêve, celui de dépasser le cap de la pauvreté », a dit le révérend Pasteur dont les critiques sont allées droit dans les cœurs de plus d’un. Il a osé dire tout haut ce que la plupart de l’opinion publique pense tout bas trouvant que l’esprit qui règne dans le chef des Chefs des églises du réveil va dangereusement endommager le vaste sentiment populaire qui fait que beaucoup de chrétiens curieux adeptes de l’Eglise catholique viennent voir et repartent déçus.

« Tout au long de cette année, le District Kicukiro a fait de grandes réalisations grâce au partenariat avec les églises, un partenariat que nous continuerons à entretenir dans les années àvenir. C’est pour cela que nous nous sommes décidés d’organiser un tel déjeuner de prière àchaque fin d’anné », a dit Mme Nyirahabimana Jeanne, la Maire de District Kicukiro.

La Mairie de Kicukiro a en effet dévoilé des actions issues du partenariat avec les églises opérant dans le district dont le versement de frais d’assurance maladie Mutuelle de Santé pour les indigents du district, la réhabilitation des habitations de ces indigents, la construction de bornes- fontaines publiques et autres activités pour lesquelles ces églises ont dépensé plus de 300 millions de francs.

Non les Eglises participent àl’effort de reconstruction du pays !

A la fin du déjeuner de prière, ces églises nouvelles ont été montrées par la Mairie sous un nouveau jour. En effet, dans les prévisions des activités des Eglises venant renforcer les programmes d’assistance publique du district, il est question pour l’an 2017-18 de construire en hauteur 32 immeubles devant abriter des familles indigentes ; lesquelles familles verront leur capacité renforcée avec des projets lucratifs mis à leur portée. Des avenues de 12 Km seront aussi réhabilitées dans les quartiers Gahanga, Kanombe et Kagarama.

Des projets d’assistance publique ambitieux
Il faut dire que le district Kicukiro est trè ambitieux dans sa collaboration avec les nouvelles églises du réveil. Tout devra être fait pour que le pauvre soit remorqué. Ainsi, « 18724 emplois non agricoles seront créés au cours de cette exercice annuel. 841 ménages d’indigents se verront raccordés au réseau national d’eau et d’électricité d’une longueur de 82238 Km », a dit la Maire montrant que les plaintes de manque d’eau dans les ménages de district Kicukiro seront oubliées.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité