Dr Sam Ruvuma, un recruteur pour la rébellion de RNC de Kayumba Nyamwasa

Redigé par NDJ
Le 20 décembre 2017 à 10:53

Ce lundi, 18 décembre, le journal en ligne ugandais Chimpreports a rapporté qu’un certain Dr Sam Ruvuma, le frère du Lt-Col Gidéon Katinda des UPDF (Forces Armées Ugandaises) a été arrêté pour des raisons liées à ses activités de relais facilitant les réfugiés rwandais en Uganda à passer dans l’Est de la RDC où ils rejoignent les camps d’entraînement de RNC/Rwanda National Congress.

Dr Sam Ruvuma est accusé de commerce humain sur 41 réfugiés rwandais qui ont été arrêtés par la Police à la frontière ugando congolaise de Kikagati avec intention de passer en RDC pour un entrainement de RNC.

Il est rapporté que ces réfugiés rwandais ont été rassemblés dans des camps de réfugiés ugandais par la CMI (Chieftancy of Uganda Military Intelligence) pour mieux être acheminé das un camp d’entraînement RNC de Minembwe en RDC en passant par la Tanzanie et le Burundi.

A l’arrestation de ces réfugiés au niveau de Kikagati, un personnage important soupçonné d’être Dr Ruvuma aurait tenté d’intervenir pour les laisser traverser la frontière.

Dr Ruvuma a été arrêté à Mbarara ce lundi 18 décembre, rapporte Chimpreports alors qu’il participait à un service religieux du pasteur Deo Nyirigira, rwandais et adepte de RNC.

Un autre individu qui aurait intervenu contre l’arrestation de ces réfugiés est un certain Félix Mwizerwa, le fils du pasteur Nyirigira. Il serait encore recherché par la Police ugandaise.

Lt. Colonel Katinda main dans la main avec Kayumba Nyamwasa

Un journal rwandais Taarifa retrace des liens étroits existant entre le Lt Col Gédéon Katinda des UPDF et magistrat à la Cour Militaire et l’ex- Général rwandais Kayumba Nyamwasa.

Il est rapporté par Taarifa que cette longue amitié entre les deux hommes a permis en 1995 au Dr Sam Ruvuma, frère du Colonel, alors lauréat des humanités en Uganda, d’étudier aux frais du gouvernement rwandais la faculté de Médecine à l’Université du Rwanda en 1995. Kayumba a utilisé sa haute position gouvernementale, alors colonel et chef d’Etat major de gendarmerie, pour insérer Ruvuma dans la faculté de médecine et boursier du Gouvernement rwandais de 1995 à 2002.

Taarifa dit que ce n’est qu’après avoir occupé différentes postes dans le gouvernement rwandais que Ruvuma a pu aller faire son mastère à l’université de Sciences et Technologie de Mbarara dans l’ouest ugandais où il a terminé ophtalmologue en 2008.

Il est revenu au Rwanda pour être nommé directeur de l’hôpital de Gisenyi, en district de Rubavu au nord ouest du Rwanda qu’il a mal géré avant de prendre la fuite pour l’Uganda sans qu’une plainte soit déposée contre lui.

Peu aprës l’audit effectué à cet hôpital dont il était directeur, le DAF (Directeur Administratif et Financier) a été mis aux arrêts pour faux et usage de faux et détournement de bien public ; crimes dont le Dr Ruvuma est présumé coauteur.

Taarifa faisant ses analyses, avance que le Dr Ruvuma n’est pas passé en Uganda de peur d’être harcelé autant que Chimpreports le dit mais à cause des crimes qui allaient être découverts.

Craignant une possible arrestation pour ses crimes, Dr Ruvuma, fiancé en 2015 à Aline Mutoni habitant la ville de Nyamata et devant officialiser cette union où tout avait été programmé pour la fête à cette date, s’est excusé et dit qu’il allait se faire représenter à la cérémonie prétextant une réunion urgente qui, d’après lui, devait se dérouler à Addis Abbeba en Ethiopie.

Les gens ont commencé à voir quelque chose de louche dans cette démarche même si la cérémonie de dot s’est déroulée sans accroc et en son absence ; pour voir la fiancée Mutoni le rejoindre à Mbarara/en Uganda où ils séjournent actuellement.

Le Dr Ruvuma en question est un fervent "born again" et adepte de l’église du Pasteur Nyirigira de Mbarara.

Un sanctuaire servant d’activités politiques de RNC et de CMI

des informations font état d’activités politiques du RNC qui se font dans ce sanctuaire religieux, cette église du parteur Nyirigira. Il s’y fait des réunions fixant des stratégies de recrutement des membres de ce mouvement RNC désormais armé avec le soutien du CMI ugandaise.

Dr Sam Ruvuma manifeste beaucoup de zèle à soutenir l’ex-général rwandais Kayumba Nyamwasa de RNC en reconnaissance de tout ce qu’il a fait pour lui dans sa jeunesse. Il a juré en contrepartie de tout faire pour aider RNC.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité