00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le risque d’un million de décès annuels de cancer en Afrique

Redigé par Bazikarev
Le 13 février 2024 à 01:22

L’augmentation alarmante des décès liés au cancer en Afrique pourrait voir le nombre de victimes doubler dans les six prochaines années, atteignant potentiellement un million de morts par an d’ici 2030 si des mesures immédiates ne sont pas prises. Cette sombre projection, émanant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit une situation désolante qui nécessite une action urgente pour éviter une crise sanitaire majeure sur le continent.

L’OMS, par la voix de sa Directrice régionale pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, a souligné l’état préoccupant de la lutte contre le cancer dans la région. Avec environ 882 882 nouveaux cas et 573 653 décès en 2022, l’urgence d’intervenir est plus pressante que jamais. La faible moyenne de survie au cancer, qui est de 12 % dans la région africaine de l’OMS contre plus de 80 % dans les pays à haut revenu, accentue le besoin de stratégies efficaces et d’interventions à fort impact.

Le Rwanda, en tant que leader dans la prévention et le traitement du cancer sur le continent, offre un modèle d’espoir. Le pays met en œuvre des projets innovants, comme l’utilisation de l’intelligence artificielle pour détecter les gènes à risque de cancer, et renforce ses capacités de diagnostic et de traitement à travers des centres spécialisés comme le Rwanda Cancer Center.

Cependant, ces efforts isolés ne suffisent pas pour inverser la tendance à l’échelle continentale. L’OMS appelle à une action concertée des leaders africains pour prioriser la prévention et le soin du cancer, à travers des investissements substantiels dans le contrôle du cancer, l’implémentation d’interventions basées sur des preuves et l’amélioration de l’accès aux services de dépistage précoce et de traitement.

À l’heure où le Rwanda se prépare à lancer le premier Centre de recherche contre le cancer digestif en Afrique, et où des progrès sont réalisés dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus, il est crucial de maintenir l’élan et d’étendre ces réussites à travers le continent. L’engagement des gouvernements, la sensibilisation de la population, et l’investissement dans la recherche et le développement sont essentiels pour réduire le fardeau du cancer en Afrique.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité