00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Rwanda : 4,2 milliards de dollars déployés pour booster le secteur industriel

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 20 février 2024 à 09:44

Le gouvernement du Rwanda a déjà investi plus de 4,2 milliards de dollars américains dans le développement de l’industrie nationale afin d’accroître sa productivité et de contribuer à la croissance économique du pays.

Ce financement a été alloué au programme "Manufacture and Build to Recover Program" (MBRP), initié en 2021, qui vise à soutenir les investissements dans les secteurs de l’industrie et de la construction.

Le MBRP prévoit des avantages significatifs pour les investisseurs, incluant l’exonération de la TVA sur les matériaux de construction produits localement et ceux importés indisponibles dans la région.

Pour les projets d’investissement de 10 millions de dollars ou plus, l’exonération s’étend aux droits d’importation sur les matériaux non disponibles localement, sous réserve d’une évaluation spécifique du projet.

Le programme facilite également les initiatives de transformation industrielle, offrant l’exemption de TVA sur l’achat de machines et équipements essentiels produits au Rwanda. Les projets de construction industrielle visant à établir de nouvelles usines avec un investissement d’au moins un million de dollars bénéficient aussi de ces incitations fiscales, tout comme les projets existants qui nécessitent un apport en capital d’au moins 1 million de dollars ou 20 % de l’investissement préexistant.

Pour la nouvelle construction d’industries de transformation agroalimentaire et animale, un investissement minimal de 100 000 dollars est requis.

Le Premier Ministre, Dr Edouard Ngirente, a souligné l’importance cruciale du MBRP dans la relance économique post-COVID-19 du Rwanda.

Lors d’une session parlementaire le 13 février 2024, il a déclaré : « Jusqu’à présent, ce programme a investi plus de 4,2 milliards de dollars américains et a créé plus de 21 400 emplois. On s’attend à ce que plus de 42 700 autres emplois soient également créés dans le cadre de ce programme. »

Cette initiative vise non seulement à pallier les retombées économiques de la pandémie mais aussi à poser des jalons solides pour l’avenir industriel du pays.

Dr Ngirente a également mis en lumière la réponse proactive du Rwanda face à l’impact de la COVID-19 sur son secteur industriel, qui a vu une réduction de la production de -4 % en 2020. En réaction, le gouvernement a intensifié le développement de zones industrielles à travers le pays, augmentant ainsi le nombre d’industries. Entre 2019 et 2023, 219 nouvelles industries ont vu le jour, marquant une nette progression dans la valorisation de la production industrielle, passant de plus de 1500 milliards de francs rwandais en 2019 à plus de 3200 milliards en 2023.

La valeur des exportations industrielles a suivi cette tendance ascendante, passant de 1,9 milliard de dollars en 2020 à plus de 2,9 milliards en 2022, stimulant la création d’emplois dans le secteur.

Pour soutenir davantage le développement industriel, le MBRP prévoit des incitations fiscales, telles qu’une réduction d’impôt pour chaque augmentation significative des revenus ou des exportations, ainsi que des avantages fiscaux pour l’embauche de nouveaux employés. Ces mesures visent à encourager l’expansion et l’innovation dans le secteur industriel rwandais, consolidant ainsi les fondements d’une économie résiliente et en croissance.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité