Urgent

Rwanda : Une hausse alarmante de nouveaux cas du COVID-19 dans l’attente du vaccin

Redigé par Didiane Umutoni
Le 11 août 2020 à 01:35

Le Rwanda vient de connaître une hausse alarmante jamais égalée depuis le début de cette année. A ce jour, 2014 personnes ont été testées positives au COVID-19.
Après le déconfinement général de ce juin 2020, au vu de la recrudescence de la propagation de cette pandémie avec 424 cas confirmés, certains quartiers de la ville de Kigali ont été remis en confinement. Ceci s’est déroulé dans l’intervalle du 20 juillet au 05 Aout dernier. Les catégories professionnelles les plus touchées sont des commerçants-détaillants et des artisans.

Les débits de boissons et autres bars toujours fermés
Le Ministre de la Bonne Gouvernance, Prof. Anastase Shyaka, affirme que la vente de l’alcool n’est pas interdite, qu’on peut acheter et emporter chez lui à la maison les boissons alcoolisées.

Ceci est une façon de dire que les bars et restaurants qui ne sont pas en mesure de respecter les mesures de prévention resteront temporairement fermés pour endiguer la progression de la pandémie et d’éviter une grande concentration de gens dans un petit endroit.

Le non-respect des gestes barrières par une partie de la population et l’insouciance de certains commerçants serait-il parmi les causes à l’origine de la hausse inquiétante du nombre de nouveaux cas de Covid-19 ?

Actuellement, la plupart des Bars opèrent maintenant comme Restaurants car ces derniers sont autorisés à fonctionner durant les heures ouvrables.
IGIHE a fait le tour des bars et restaurants de la ville de Kigali pour faire ce constat.

"Un client doit commander de la nourriture avant de prendre de l’alcool. C’est à cette seule condition qu’on peut vous servir de la bière", nous dit un client attablé dans un Bar-Resto qui a observé que « parfois on peut remarquer le non-respect de distanciation social dans des groupes de clients".

Bien plus, a-t-il ajouté, les Restaurants autorisés à fonctionner, dans ce cadre, quoiqu’ils doivent en interdire l’accès aux clients non masqués, ceci n’est parfois pas respecté dans certains lieux.

Les salles de sports restent fermés pour éviter la propagation du virus
Avec l’épidémie de Covid-19, des mesures sanitaires ont été prises, et en particulier la fermeture des salles de sport (GYM). Cela afin d’éviter la propagation du virus.

Les entraîneurs sportifs soucieux de prester dans ce secteur pour se faire des économies ont ouvert d’autres horizons et d’autres formes de pratiques de travail. Certains déplacent leurs équipements de sport de domicile en domicile de leurs clients où ils organisent des séances sportives moyennant rémunération.

Dans les rues de la ville, spécialement dans la matinée du dimanche, o bon nombre de citadins font du jogging. Les coachs de salles de sport vont maintenant jusqu’à regrouper leurs clients dans des rues ou certains terrains/espaces ouverts pour des séances de sport.

Les saunas sont ouverts contrairement aux piscines

20 personnes sont arrêtées en mai dernier par la police nationale dans un hôtel de la ville de Kigali alors qu’elles participaient à des séances de sauna et massage. Ces séances de sauna sont aussi interdites à la clientèle des hôtels comme mesures de prévention de la COVID-19 mises en place par le gouvernement.

Pourtant à ce jour, certaines salles de sauna et de massage sont opérationnelles mais pas comme celles qui fonctionnaient normalement avant l’apparition des cas de la COVID-19 au Rwanda. Les nouvelles salles de Sauna et Massage ont été divisées en plusieurs petites chambres capables de n’accueillir qu’une seule personne par séance.

Les établissements scolaires fermés attendront la réouverture annoncée en Septembre prochain

Certains établissements scolaires poursuivent l’enseignement en ligne en attendant la rentrée scolaire de septembre 2020. Il a été observé beaucoup d’entraves à ce type d’enseignement qui est très nouveau et pour lequel la plupart des élèves et leurs enseignants ne sont pas familiarisés.

Entretemps, les mesures barrières restent en vigueur pour endiguer la propagation de cette pandémie jusqu’à ce que les chercheurs épidémiologues des pays développés découvrent le vaccin pour le vendre aux pays de la périphérie pour voir les choses rentrer dans l’ordre.

Sont-ce ces grands chercheurs qui ont découragé les Malgaches qui ont développé une tisane curative à la Covid 19 mais qui n’a pas fait ses preuves ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité