Urgent

Jeannette Kagame recommande collaboration et solidarité envers les pauvres

Redigé par IGIHE
Le 13 mai 2016 à 01:47

En cette fin d’après midi de ce jeudi 12 mai 2016, la Première Dame du Rwanda, Jeannette Kagame, s’est adressée aux 1500 participants au WEF (World Economic Forum) pour leur rappeler les valeurs de collaboration et de solidarité envers les gens faibles économiquement dans un monde qui affiche des écarts criants de distribution de richesses.
Il a fait ces déclarations au cours de la soirée de remise des prix ‘2016 Africa Social Entrepreneurs of the Year Award’ aux Africains qui ont créé des (...)

En cette fin d’après midi de ce jeudi 12 mai 2016, la Première Dame du Rwanda, Jeannette Kagame, s’est adressée aux 1500 participants au WEF (World Economic Forum) pour leur rappeler les valeurs de collaboration et de solidarité envers les gens faibles économiquement dans un monde qui affiche des écarts criants de distribution de richesses.

Il a fait ces déclarations au cours de la soirée de remise des prix ‘2016 Africa Social Entrepreneurs of the Year Award’ aux Africains qui ont créé des entreprises à haute potentialité populaire.

Cette cérémonie a vu la participation de hautes personnalités mondiales dont
Akinwumi Adesina, Président de la BAD, Dr. Babatunde Osotimehin, Directeur Exécutif de UNFPA, Dr Precious Moloi-Motsepe, Directeur de Motsepe Foundation
Dr ; Adrian Monck ; Christoph von Toggenburg de Schwab Foundation for Community Lead et bien d’autre.

Le Président de la BAD a lui aussi recommandé des créations d’entreprises profitant au grand monde surtout dans les secteurs santé, éducation et autre conditions de vie des citoyens. Il a surtout encouragé les pouvoirs publics à plus de discrimination positive et promotion de la femme entrepreneure africaine.

Dans son discours, la Première Dame Jeannette Kagame a apprécié les jeunes entrepreneurs qui ont été primés pour leurs business desquels les citoyens rwandais ont profité pour l’an 2016 dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

"Leurs initiatives entrepreneuriales cdréent de l’emploi aux gens et apportent une nouvelle conception de lutter contre les défis actuels dont l’ignorance, formation des dirigeants de demain, promotion de nouvelles technologies, tout cela concourant aux changements positifs de la société rwandaise", a-t-elle indiqué soulignant que la Fondation Imbuto dont elle est la haute dirigeante n’a d’autres visées que celles-là :

"contribuer au renforcement de capacité des fils et filles du pays pour qu’ils soient capables de telles créativités et inventivités pour éradiquer les défis sociaux de l’heure".

Elle est revenue sur la question des écarts criants de distribution des richesses. "Nous vivons dans un monde caractérisé par de criants écarts de richesses. Chacun de nous doit penser aux voies et moyens pour se doter d’attitudes de collaboration et de solidarité envers les économiquement faibles. J’ai la conviction qu’il existe des dispositions d’altruisme dans chaque être humain sans toutefois s’attendre à ce qu’on soit remboursé en retour. Par contre, nous devons croire fermement que l’autre que moi a droit à de bonnes conditions de vie", a-t-elle ajouté développant un samaritanisme dans les affaires comme une façon d’adoucir les rigueurs du dur capitalisme et du profond individualisme matérialiste en cours dans la plupart des pays du monde entier.

Les prix d’excellence ont été distribués au cours de cette soirée à Luvuyo Rani (Afrique du Sud) pour avoir monté des centres de formation en technologies de l’information pour que les apprenants créent leurs affaires lucratives, à
Tracey Chambers et Tracey Gilmore pour avoir mis sur pied The Clothing Bank et Yasmina Filali pour son Association Orient- Occident basé au Maroc.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité