00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Israël riposte par des frappes de représailles contre l’Iran

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 19 avril 2024 à 01:52

Israël a lancé une attaque de représailles contre l’Iran quelques jours après que ce dernier ait tiré plus de 300 missiles sur son territoire, alimentant ainsi les tensions dans le Moyen-Orient.

Une source officielle américaine a confirmé l’attaque à CNN, des informations également corroborées par d’autres médias internationaux tels que la BBC et Al Jazeera.

Cependant, un responsable iranien a informé CNN que leur défense aérienne avait intercepté trois drones, réfutant les informations concernant une attaque par missiles.

BBC a rapporté que des explosions ont été entendues dans la province centrale d’Isfahan, mais la cible précise des frappes demeure incertaine.

Ces frappes interviennent dans un contexte où l’Iran soutient le groupe militant palestinien Hamas, dont l’assaut contre Israël le 7 octobre 2023 a déclenché l’invasion de Gaza par Israël.

En réponse, l’Iran a lancé des centaines de drones et de missiles contre Israël samedi soir, une attaque que l’Iran justifie par un raid israélien sur le consulat iranien en Syrie ayant tué sept hauts gradés militaires.

Tout en reconnaissant son engagement à résoudre le conflit à l’amiable, l’Iran a averti que toute provocation supplémentaire entraînerait une réponse sévère.

« La République islamique d’Iran n’hésitera pas à exercer son droit inhérent à la défense lorsque cela sera nécessaire. Si le régime israélien commet à nouveau une agression militaire, la réponse de l’Iran sera assurément plus forte et résolue », a averti la mission iranienne auprès des Nations Unies, tout en accusant le Conseil de sécurité des Nations Unies de ne pas avoir arrêté l’agression israélienne.

L’armée israélienne a déclaré dimanche avoir déjoué les attaques iraniennes, affirmant avoir abattu 99 % des drones et missiles avec l’aide des États-Unis et d’autres alliés.

L’attaque de l’Iran a été condamnée par le président des États-Unis, Joe Biden, ce qui a entraîné de nouvelles sanctions contre ce pays jeudi.

Biden a déclaré que les sanctions visaient « les leaders et entités liés au Corps des gardiens de la révolution islamique, au ministère de la Défense iranien, ainsi qu’au programme de missiles et de drones du gouvernement iranien qui ont rendu possible » l’attaque du 13 avril contre Israël.

« Comme je l’ai discuté avec mes homologues du G7 le lendemain de l’attaque, nous sommes engagés à agir collectivement pour augmenter la pression économique sur l’Iran », a déclaré le président américain.

« Et nos alliés et partenaires ont émis ou émettront des sanctions supplémentaires et des mesures pour restreindre les programmes militaires déstabilisateurs de l’Iran. »

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a également condamné l’attaque de l’Iran contre Israël, avertissant que l’escalade grave du conflit entre les deux pays représente un véritable danger de guerre régionale.

La défense aérienne iranienne a intercepté trois drones en approche de la province centrale d'Isfahan

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité