00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

De jeunes industries alimentaires telles Fromagerie Lumière font avec assurance leurs premiers pas

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 18 mai 2018 à 03:25

L’Agence Nationale de Normalisation (RSB-Rwanda Standards Board) s’engage à accompagner la jeune industrie rwandaise dans sa tentative de décollage. Ce 8 mai, RSB convoque au Lemigo Hotel de Kigali une réunion consultative à l’intention des PMEs opérant dans la transformation du lait, de la viande, des légumes et des fruits.
Placement de jeunes licenciés en sciences alimentaires

De ces unités de transformation alimentaire sont-elles éparpillées un peu partout dans le pays ? Tant mieux ! Il y aura à chacune d’entre elles qui le désirent un jeune lauréat de faculté de Food sciences pour les accompagner dans leur quête d’amélioration de la qualité de leur production au frais de RSB qui, en partenariat avec d’autres agences gouvernementales telle la NIRDA/ National Industrial Research and Development Agency, se chargeront de payer les frais du stagiaire.

Une vue de la reunion de consultation

« Nous allons prendre un groupe de 50 jeunes lauréats qui vont être briefés pour un certain temps avant d’être affecté à des PMEs qui en feront la demande », a dit Raymond Murenzi, DG de RSB indiquant que les premiers stagiaires affectés dans différentes PMEs sont trè appréciés des propriétaires de celles-ci.

« De stagiaires, ils sont passés en moins de temps à la qualité d’experts très écoutés par le personnel et l’administration de la PME où ils sont affectés », a-t-il ajouté confirmant ainsi les confidences faites par les participants à la rencontre.

« Le jeune qui est affecté à Fromagerie Lumière Ltd de Musanze dont je suis le dirigeant restera après le stage. Il nous a été très utile au point que nous accepterons les conditions d’embauche qu’il nous proposera », a dit l’abbé Théoneste Munyakindi qui se spécialise dans la production du fromage IKIMURI très apprécié par les alimentations et supermarchés de Kigali, Rubavu et Musanze.

Le Podium de la rencontre

Avec cette appréciation la tendance de placement des 4.300 jeunes lauréats d’universités de sciences alimentaires regroupés au sein de RYAF (Rwanda Youth Agro Business Forum) n’auront pas de problème à être affectés dans différentes PMEs changeant ainsi la face de l’industrie de transformation agro alimentaire rwandaise.

« Si je pouvais avoir au moins dix agents qui comprennent comme il faut la production alimentaire et les notions pratiques d’électricité, d’électronique et d’informatique, la production de mon usine irait mieux davantage », a confié Célestin Kubumwe, Dr en sciences agro-alimentaires dirigeant une PME sise à Gisagara (province du Sud) dont la construction et l’équipement installé auront coûté 900 millions de francs.

Cette réunion de consultation aura montré une tendance positive nouvelle dans le chef des entrepreneurs. Ils veulent produire des marchandises labellisées.

Abbe Theoneste sollicite par les media pour savoir le secret du succes de Fromagerie Lumiere

« Nous avons commencé en 2016 avec un capital fixe et de roulement de 150 millions de francs. Mais actuellement nous estimons avoir gagné plus de 30% de la mise », a dit l’Abbé Théoneste de Fromagerie Lumière trouvant utile de penser à initier d’autres produits dont le vin de bananes, des yogourts…

« Nous pensons prendre deux ou trois lauréats des universités de sciences alimentaires, les accompagner dans la mission que nous leur assigneront d’inventer des produits certifiés et portant label de Fromagerie Lumière », a-t-il confié à IGIHE montrant qu’il tient à, si les moyens financiers le lui permettent, doter son entreprise d’un kit laboratoire devant vérifier la qualité des produits de l’entreprise qui auront leur Marque Déposée.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité