00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Football Leaks : le transfert de Mbokani a rapporté à Anderlecht 3,5 millions d’euros (et pas 10 millions)

Redigé par igihe
Le 6 décembre 2016 à 08:34

D’après le quotidien belge « Le Soir » qui reprend les documents de « Football Leaks » obtenus par le journal allemand « Der Spiegel », la somme du transfert de l’international congolais, Dieumerci Mbokani, du Sporting club Anderlecht (D1 Belge) vers Dynamo Kiev (D1 Ukraine) en 2013, n’aurait pas rapporté 10 millions d’euros au club bruxellois.
« Le 21 juin 2013, Anderlecht conclut un accord avec le Dynamo Kiev sur le transfert de Dieumerci Mbokani. Herman Van Holsbeeck, le directeur général du (...)

D’après le quotidien belge « Le Soir » qui reprend les documents de « Football Leaks » obtenus par le journal allemand « Der Spiegel », la somme du transfert de l’international congolais, Dieumerci Mbokani, du Sporting club Anderlecht (D1 Belge) vers Dynamo Kiev (D1 Ukraine) en 2013, n’aurait pas rapporté 10 millions d’euros au club bruxellois.

« Le 21 juin 2013, Anderlecht conclut un accord avec le Dynamo Kiev sur le transfert de Dieumerci Mbokani. Herman Van Holsbeeck, le directeur général du Sporting d’Anderlecht, ne dévoile pourtant pas le montant exact du transfert mais ses précédentes indications laissent penser que l’indemnité de départ a été fixée aux alentours de 10 millions d’euros », écrit Le Soir.

Les documents Football Leaks transmis au quotidien Le Soir indiquent pourtant que la somme du transfert entre les deux clubs est fixée non pas à 10 millions mais à 4 millions.

« À ce montant, il convient d’ajouter les bonus négociés par Anderlecht mais le Dynamo Kiev avait ajouté parmi elles une clause stipulant que les bonus ne pouvaient pas excéder 1,5 million d’euros. Ce qui nous fait un montant total de 5,5 millions d’euros. Devant rétribuer les agents de Monaco, Anderlecht n’a bénéficié que de 65 % de cette somme, soit 3,5 millions », note le quotidien belge.

Football Leaks a d’abord été un site Internet, lancé en 2015, qui publiait des documents confidentiels avant de trouver écho auprès du groupe de médias qui a analysé les données.

Il a transmis 18,6 millions de documents confidentiels à Der Spiegel. L’hebdomadaire allemand a partagé ces millions de documents avec European Investigative Collaborations (EIC), un collectif regroupant douze médias européens dont le journal belge Le Soir.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité