Urgent

Col Irombe et Capt Rusine des CNRD/FLN capturés par les FARDC dans les forêts congolaises

Redigé par IGIHE
Le 8 janvier 2021 à 06:36

Ce jeudi 7 janvier au petit matin, Muzimu-Kigoma en territoire d’Uvira de la Province congolaise du Sud Kivu, des troupes congolaises de l’opération Hibou Special Forces mènent une attaque fulgurante contre les combattants des CNRD/ FLN (Conseil National pour le Renouveau Démocratique/Forces de Libération Nationale) pour tuer 20 combattants de ce mouvement armé antigouvernement rwandais.

Col. Irombe

Il est aussi fait état que les mêmes forces congolaises se battent durant une semaine pour prendre possession du QG des CNRD- FLN/Force de Libération Nationale.

Dans la foulée, rapporte-t-on, 36 combattants FLN ont été tués dans cet échange de feu et deux commandants capturés et le QG des CNRD/FLN occupé par les FARDC.

Les capturés en attente d’une possible extradition au Rwanda, sont le Colonel Irombe et le Capitaine Rusine. Le colonel était chef du Tribunal militaire du CNRD/FLN, le second faisait partie des FLN désintégrés.
Cette opération aurait emporté d’autres commandants des CNRD/FLN dont le Col Ngabo Janvier alias Javel, le colonel Fabien qui secondait le Gén. Jeva, lui aussi tué au cours des opérations de l’armée burundaise.

Le colonel Irombe venait juste de convoler en justes noces dans les forets congolaises

Pour rappel, Capt JMV Rusine faisait partie des RDF/Armée rwandaise avant de rejoindre les FLN en 2018 à partir d’Uganda. Il avait rejoint les FLN en tant que représentant des RRM du Major Nsabimana Sankara arrêté aux Iles Comores, extradé puis détenu dans les prisons rwandaises. Il avait le grade de lieutenant quand il a été chassé des rangs de RDF pour vol qualifié. Il a rejoint le RRM bien après un certain Capt Herman Nsengimana lui aussi capturé par les FARDC et extradé vers la justice rwandaise.

Le Col Irombe en question est né en 1967 dans l’ancienne commune Tare, actuellement en district Gakenke. Il a fait le Petit Séminaire de Rwesero, situe non loin du Lac Muhazi.
Après le génocide des Tutsi de 1994, il a poursuivi ses études de droit à l’Université de Lubumbashi.

Ayant rejoint les FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, il a fait office de Secrétaire particulier du col Bigaruka. Au moment de sa capture, il était en charge de la Cour militaire des rebelles du CNRD/FLN.

Sources : Rwanda Tribune


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité