00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Dieu a donné, Dieu a repris !

Redigé par Jean Jill Mazuru
Le 12 mars 2023 à 02:42

Le corps sans vie du General de corps d’armée retraité quatre étoilés, Marcel Gatsinzi, a été rapatrié sur Kigali tôt au matin de ce dimanche 12/ Mars/ 2023. L’officier supérieur de la RDF a succombé à la mort en Belgique des suites de maladie le 06 Mars/ 2023.

La dépouille mortelle du général de réserve Marcel Gatsinzi est arrivée à Kigali aux aurores de ce dimanche 12/Mars/2023.

Le corps sans vie de l’officier Supérieur a été accueillie dans avec les honneurs dûs à son rang par le Ministre de la défense en personne, Albert Murasira et nombre d’officiers supérieurs des RDF, ainsi que des proches de sa famille consanguine.

Il s’était de son vivant tout récemment rendu à Bruxelles où il entendait suivre un traitement médical approprié qui aurait dû épargner sa vie. Hélas, Dieu l’a voulu autrement, et c’est dans ce pays qu’il connaissait pour y avoir appris les principes du commandement militaire qu’il est passé de vie à trépas ; paix a son amé !

Le ministère des RDF, les forces Rwandaises de défenses dans leur sigle en anglais, en ont fait annonce dans un tweet publié sur son compte à l’oiseau bleu.

C’est à travers la même source qu’il est indiqué que les informations se rapportant à son inhumation seront annoncées ultérieurement.

Le général Marcel Gatsinzi est né en 1948 dans le quartier urbain de la ville de Kigali, Muhima, en district Nyarugenge, en mairie urbaine. Il a fréquenté l’école primaire Sainte Famille pour pensuite oursuivire ses études secondaires au collège Saint André, option Latin-sciences.

Il rejoint l’armée à l’âge de 20 ans en passant deux ans à l’École Supérieure des officiers Militaires (ESM) de Butare, a l’époque des faits où il obtient le grade de lieutenant en 1970.

En raison de ses compétences, il reçoit de nombreuses formations en Belgique entre 1971-1976 à l’Institut Royale Supérieure de Défense où il a appris à les principes militaires du commandent militaire a l’issue desquelles il est nommé commandant de l’ESM.

Après l’assassinat du président Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994, le général Marcel Gatsinzi a immédiatement été nommé chef d’État-Major en lieu et place du général-major Deogratias Nsabimana, chef d’Etat-Major décédé dans le crash de l’avion du président Habyarimana qu’il avait accompagné dans les négociations de paix d’Arusha. A l’epoque afande Gatsinzi était commandant de l’ESM.

Il a occupé ce poste pendant 10 jours avant d’être limogé par le gouvernement Interimaire dit d’Abatabazi, remplaçant le colonel Augustin Bizimungu.

Un mois après la prise de Kigali, il s’était rendu en exil avec d’autres Ex-far en RDC à qui il a faussé compagnie pour renterau bercail.RDC et rejoint les forces du Front Patriotique Rwandais, FPR Inkotanyi avaient récupéré Kigali. Il rejoint le FPR, avec grade de colonel.

Sa première affectation au sein des RDF [le FPR regroupé avec les ex-FAR] il a été nommé commandant-adjoint des forces terrestres des RDF avant d’être affecté directeur de la police militaire RDF et ensuite celui du service national de sécurité et du renseignement interieur NISS.

Il passera postérieurement au cours de sa carrière au grade de général Major.

En 2004, Gatsinzi est nommé général, devenant le premier militaire Rwandais à obtenir cet insigne honneur.

Le général Gatsinzi Marcel prend sa retraite en octobre 2013, après 45 ans de bons et loyaux service dans la grande muette.

Il décède le 06/Mars/2023 pour causes de maladie à Bruxelles en Belgique.

Aux dignes fils du Rwanda, la nation reconnaissante !


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité