00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Crise en Ukraine : la Biélorussie prête à accueillir des armes nucléaires russes

Redigé par Mutni
Le 28 février 2022 à 12:00

Sans surprise, Alexandre Loukachenko va pouvoir modifier la Constitution de la Biélorussie en sa faveur. Dimanche « 65,16 % d’électeurs ont voté pour les amendements » proposés par le président du pays, a annoncé le président de la Commission électorale centrale, Igor Karpenko.

Selon lui, 10,07 % ont voté contre. Le taux de participation s’est établi à 78,63 %, le référendum étant considéré comme valide si plus de 50 % d’électeurs y ont participé.

Parmi les changements proposés : une immunité judiciaire à vie pour les anciens présidents et l’introduction d’une limite de deux mandats présidentiels pour les successeurs d’Alexandre Loukachenko. Si la Constitution n’envisageait pas de limite auparavant, cette nouvelle limite s’appliquera à partir de l’entrée en fonction d’un nouveau président, ce qui permettrait à Loukachenko, 67 ans, de rester au pouvoir jusqu’en 2035 s’il sera réélu en 2025.

Surtout, le Kremlin, soutien de Minsk, va également pouvoir bénéficier de la réforme. Dans la version amendée disparaît en effet l’obligation pour la Biélorussie de rester une « zone sans nucléaire ». Cet article peut donc être remplacé par un autre « excluant l’agression militaire depuis le territoire » Biélorusse.Fin janvier, les Etats-Unis s’étaient alarmés de ce que cette réforme ne permette un déploiement d’armes nucléaires russes dans ce pays frontalier de l’Ukraine et de la Pologne.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité