00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Kagame et la situation en RDC : des clarifications nécessaires

Redigé par Tite Gatabazi
Le 20 septembre 2023 à 02:18

Dans un entretien exclusif accordé à Jeune Afrique, le président Kagame a tenu à clarifier la situation entre le Rwanda, le M23 et la République démocratique du Congo. Il a déclaré sans ambages : "Le problème n’est pas entre moi et Tshisekedi mais entre lui et le M23".

Ces propos surviennent alors que, pour la deuxième fois en six mois, le groupe d’experts des Nations Unies a mis en cause le Rwanda pour son soutien présumé au M23.

Le rapport détaille même la chaîne de commandement impliquée du côté de l’armée rwandaise. Toutefois, Kagame conteste vigoureusement ces allégations.

Avec scepticisme, il s’interroge sur la légitimité de ces "experts", suggérant que la majorité de leurs écrits s’écarte de la réalité.

Il remet en question la partialité du rapport en soulignant son absence de contexte sur les problématiques profondes de la RDC. "Ce rapport omet de mentionner l’historique des problèmes en RDC, les responsabilités locales et les crimes commis par les FARDC, malgré la présence des troupes des Nations Unies," critique Kagame.

Il met également en lumière l’alliance avérée entre les FDLR et les FARDC, qui dure depuis plus de deux décennies.

Pointant du doigt le gouvernement congolais, Kagame soulève la présence de gens ouvertement anti-Rwanda en RDC. Il exprime sa perplexité quant au fait que le président congolais, Tshisekedi, les reçoit, un point qui semble être omis par les experts onusiens.

Par ailleurs, Kagame salue les efforts de la communauté des États de l’Afrique de l’Est, dont le déploiement sur le terrain a permis d’obtenir des résultats tangibles.

Malgré cela, il regrette que les autorités congolaises envisagent de mettre fin à sa présence. De plus, Kagame reproche au gouvernement de Kinshasa de poser des entraves au processus de paix.

Il conclut sur une note d’espoir, insistant sur le fait qu’il n’est pas opposé à rencontrer Tshisekedi, mais que les conditions propices pour une solution durable doivent être réunies, ce qui, selon lui, n’est pas encore le cas.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité