00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Kagame partage son point de vue sur les coups d’État en Afrique

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 13 février 2024 à 12:38

Le président Kagame a exprimé son point de vue sur le problème récurrent des tentatives de coup d’État dans différentes parties de l’Afrique, en particulier en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale.

Lors d’une conversation en tête-à-tête avec la présentatrice de CNN, Eleni Giokos, à l’occasion du 11e Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, aux Émirats arabes unis, Kagame a souligné l’importance de comprendre les causes profondes de ces incidents.

Selon Kagame, la persistance des coups d’État est liée à un leadership qui échoue à servir les intérêts du peuple et à garantir la prospérité. Il a identifié la mauvaise gouvernance comme un facteur contributif, soulignant les cas où les dirigeants négligent leurs responsabilités.

Le sommet, auquel ont participé des leaders, des experts et des hauts fonctionnaires de plus de 150 pays, visait à aborder les tendances et les changements mondiaux, favorisant la collaboration aux niveaux régional et mondial.

Reflétant sur l’échec du monde à apprendre des histoires tragiques, Kagame a noté qu’il n’y a pas de nouvel appel à influencer les différentes opérations mondiales. Attirant l’attention sur le génocide perpétré contre les tutsi en 1994 au Rwanda, il a souligné le manque de mobilisation internationale pour prévenir ou arrêter la tragédie. Kagame a interrogé la responsabilité des pays, des régions et des institutions internationales à assurer la capacité de prévenir de tels événements catastrophiques.

Malgré les conflits en cours à l’échelle mondiale, Kagame a observé que certaines personnes dotées de ressources et de pouvoir s’abstiennent souvent d’agir, signalant un manque de progrès dans l’apprentissage des erreurs passées.

Lorsqu’on lui a demandé son appel au monde concernant les conflits en cours, Kagame a exprimé son incertitude quant à la capacité d’influencer les opérations mondiales. Cependant, il a souligné la leçon cruciale apprise : la nécessité pour les pays de construire leurs capacités, car ils peuvent se retrouver seuls, même lorsqu’ils méritent un soutien dans des circonstances difficiles.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité