00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

La santé fragile du Président de la RDC

Redigé par Tite Gatabazi
Le 14 avril 2024 à 04:55

Le président Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo semble rencontrer des problèmes de santé, mais ceux-ci ne sont pas pleinement divulgués au public.

Son départ pour une destination inconnue a enflammé la toile au point que certains ont rédigé un avis de recherche, juste pour le second degré mais assez révélateur du climat à Kinshasa.

Et sa porte-parole, Tina Salama a prêté le flanc à la rumeur lorsqu’elle a écrit sur son compte X ”le Président de la République n’a pas fait le déplacement de Kigali, il est parti à l’étranger pour des dossiers urgent du pays”.

Pour certains, il était au Bahamas, pour d’autres vraisemblablement à Bruxelles et même à Dubaï. Et la toile de rivaliser en conjecture pour préciser le lieu et le motif de ce déplacement mystérieux.

Mais le président Tshisekedi a déjà enregistré des incidents de santé. Notamment lors de sa première prestation de serment au stade des martyrs où il a eu un malaise, nécessitant l’intervention urgente de son nouvel aide de camp.

La cérémonie a dû être interrompue momentanément, mais aucune explication claire n’a été donnée sur la nature de cet incident.

Des précédents historiques montrent que certains dirigeants ont dissimulé des problèmes de santé au public, comme Franklin D. Roosevelt des États-Unis, qui a caché qu’il était en fauteuil roulant en raison de la poliomyélite.

Peu de temps après avoir assumé ses fonctions, Tshisekedi a été vu en train de faire du jogging vêtu d’un maillot du Paris Saint Germain, mais depuis lors, il s’est fait discret sur le plan sportif.

Des images ultérieures l’ont montré portant un collier cervical alors qu’il recevait des soins médicaux à Bruxelles.

Pendant la campagne électorale de décembre 2023, des signes alarmants de grande fatigue ont été observés chez Tshisekedi. Son équipe de campagne a initialement annoncé qu’il prendrait trois jours de repos, mais cette décision a été rapidement annulée.

Lors d’une adresse publique, il a même dû interrompre son discours pour s’asseoir et se reposer.

D’autres dirigeants, comme Woodrow Wilson des États-Unis, ont également caché des problèmes de santé graves, comme un accident vasculaire cérébral, pendant leur mandat présidentiel.
Il semble donc que Tshisekedi rencontre des problèmes de santé, mais ces informations ne sont pas clairement communiquées au peuple congolais.

Il est important de comprendre la mentalité singulière de ces patients qui exercent le pouvoir et qui, d’une part, refusent de reconnaître que leur état de santé puisse compromettre leur capacité à gouverner un pays et d’autre part, hésitent à admettre que les conséquences de leur maladie peuvent avoir un impact sérieux sur leurs concitoyens.

Pendant ce temps, les congolais ne savent pas où se trouve leur président de la république et plus les jours passent plus on se perd en conjecture.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité