00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Le Rwanda émet pour 22 millions de dollars d’obligations

Redigé par Xinhua
Le 15 mai 2014 à 07:07

L’International Finance Corporation (IFC) compte collecter quelque 22 millions de dollars américains afin de poursuivre le financement de ses projets de développement au Rwanda, a déclaré Celestin Rwabukumba, le directeur général de la Bourse du Rwanda.
Il s’agit de la quatrième émission boursière d’obligations en francs rwandais, et de la première tranche du programme panafricain d’obligations nationales à moyen terme mis en place par l’IFC pour soutenir les marchés des capitaux nationaux et aider au (...)

L’International Finance Corporation (IFC) compte collecter quelque 22 millions de dollars américains afin de poursuivre le financement de ses projets de développement au Rwanda, a déclaré Celestin Rwabukumba, le directeur général de la Bourse du Rwanda.

Il s’agit de la quatrième émission boursière d’obligations en francs rwandais, et de la première tranche du programme panafricain d’obligations nationales à moyen terme mis en place par l’IFC pour soutenir les marchés des capitaux nationaux et aider au financement de projets en Afrique, a déclaré M. Rwabukumba.

L’IFC travaille actuellement avec 11 pays d’Afrique dans le cadre de ce programme, ainsi qu’avec Standard Bank Group Securities et Bank of Kigali Securities qui gèrent cette opération sur le marché de la Bourse du Rwanda, laissant espérer un grand succès à cette opération.

"Jusqu’à présent nous avons obtenu un montant considérable principalement auprès d’institutions nationales, et nous pensons atteindre une souscription totale voie excédentaire d’ici à jeudi, a déclaré lundi dans une interview Lawson Naibo, le directeur d’ exploitation de la Banque de Kigali.

L’établissement du livre d’ordres se poursuit, après quoi un taux d’intérêt adapté sera déterminé, a-t-il déclaré.

Cette obligation est proposée aux investisseurs obligataires nationaux comme internationaux depuis lundi de cette semaine, et les courtiers recommandent ce titre comme une opportunité de diversification de portefeuille et une source de rentabilité.

En février, l’émission de bons du Trésor rwandais de 18,3 millions de dollars a été sursouscrite de 140 %, indiquant une demande record pour cette première émission obligataire en francs depuis 2011, et le gouvernement a annoncé alors qu’il émettrait de nouvelles obligations en mai, en août et en novembre.

"Il est avantageux d’émettre des titres en devise locale, pour les investisseurs intérieurs au pays comme pour les investisseurs étrangers qui nous apportent des recettes supplémentaires", a déclaré M. Naibo.

Le portefeuille d’investissement total de l’IFC au Rwanda est estimé à 42 millions de dollars, à la date du 30 juin 2013, et couvre différents secteurs de l’économie.

La plus grande part de ces investissements touche les secteurs de la construction et de l’immobilier (31 % du portefeuille), ou encore de la finance et de l’assurance (22 %). Les autres secteurs concernés comprennent l’hôtellerie et le tourisme, l’agriculture et la foresterie.

Le marché obligataire rwandais, secondaire comme primaire, est pourtant relativement limité et peu actif comparativement à des pays aux marchés plus développés. En février cependant, ce petit pays d’Afrique de l’Est a lancé une émission de bons du Trésor à 3 ans pour un montant de 18,3 millions de dollars, et adressée aux investisseurs locaux comme régionaux.

Il vise à renforcer les marchés des capitaux rwandais en fournissant des opportunités d’investissement.

La Bourse du Rwanda compte actuellement trois types d’ obligations d’État, et un type d’obligation d’entreprise à huit ans d’un montant de 14,6 millions de dollars, émis en 2010 par I&M Bank (anciennement la Commercial Bank of Rwanda).


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité