Urgent

La bastonnade ou l’art de gouverner ? Non ! Un mort à Huye

Redigé par IGIHE
Le 8 janvier 2021 à 07:37

District Huye : Ce 31 janvier 2020, un jeune homme de 26 ans, un certain Jean Claude Nkeshimana, habitant le Secteur Rwaniro, viole les instructions de couvre-feu nocturne, une mesure faite pour contrer la propagation du Covid 19. Il est violemment battu par des agents de maintien de l’ordre dont deux secrétaires exécutifs de cellules. La mort s’en est suivie peu après, une semaine après, le 6 janvier 2021 alors qu’il avait été dépêché à l’hôpital Universitaire de Butare.

Avant sa mort, c’était silence radio. Les habitants avaient transporté eux-mêmes leur malade aux soins d’urgence. Et ils s’étaient gardés de dénoncer cette mauvaise méthode de gouvernance sociale. Les dirigeants de l’hôpital n’ont pas eux-non plus levé leur petit doigt pour dénoncer cette violence fait sur un simple civil.

A la mort du jeune homme, la Police d’Investigations Criminelles (RIB/Rwanda Investigation Bureau) s’est investie et a arrêté les deux dirigeants de base qui dirigeaient l’opération nocturne de la Saint-Sylvestre 2020 et de quatre agents qui étaient avec eux.

« Aucun dirigeant ne peut justifier le fait qu’il peut battre un citoyen pour avoir enfreint telle ou telle loi ou instruction. Aucune explication ne peut être avancée. RIB réprimera sans pitié un tel crime », a dit le Porte parole de RIB, Dr Murangira sachant bien que de nos jours, quelques dirigeants de base , sous prétexte de se conformer aux instructions de lutte contre le Covid 13, ont cette manie de fouetter leurs diriges qui s’en écartent.

Il faut dire que ces dirigeants sont la plupart de jeunes gens ayant un sang chaud. Ont-ils assez de méthodes pacifiques éprouvées de gouvernance qui dissuadent leurs dirigés de commettre de petites infractions ? Il viendra nécessairement un temps où l’on comprendra que l’âge adulte va de pair avec une forme de gouvernance persuasive et active.

Ces jeunes dirigeants ; bien qu’ils sont prompts a la besogne, ce qui est une qualite, pensent-ils citoyen et developpement avant leurs interets ? Reflechissent-ils holistiquement et dialectiquement sur les demarches quotidiennes qu’ils entreprennent ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité