00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Rwanda Classified ou le naufrage de la profession de journalisme en occident

Redigé par Tite Gatabazi
Le 1er juin 2024 à 12:36

Un consortium de plus de 50 journalistes, principalement européens et issus de 17 médias, a lancé une série d’articles intitulée "Rwanda Classified" visant à ternir l’image du Rwanda à quelques mois des élections générales.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de ‘Forbidden Stories’, une plateforme et un site Internet de l’association de journalistes Freedom Voices Network, créés en novembre 2017 par Laurent Richard et soutenus par Reporters sans frontières.

Ce projet ambitieux aurait pu se focaliser sur des sujets cruciaux tels que la responsabilité de la Belgique dans les crises récurrentes dans la région des grands lacs, apportant ainsi une perspective nouvelle et nécessaire.

Au lieu de cela, le choix éditorial de Forbidden Stories de se concentrer sur des critiques amères et narcissiques envers le Rwanda et son leadership représente une opportunité manquée de contribuer de manière constructive au débat public.

En effet, plutôt que d’ouvrir une discussion sur des thèmes significatifs, Forbidden Stories semble plutôt s’engager dans une démarche moins édifiante, voire controversée.

Les annonces spectaculaires sans suivi d’actions concrètes et le recyclage de vieux discours indiquent une tendance à l’utilisation inefficace des ressources médiatiques.

L’échec à renouveler le discours politique ou à proposer des alternatives viables aux narratifs existants diminue non seulement l’efficacité du mouvement mais le déconnecte également des enjeux actuels.

Pour réussir, il est crucial que des plateformes comme Forbidden Stories adoptent une approche plus transparente, s’appuyant sur des idéologies claires et des propositions constructives pour l’avenir, plutôt que de se concentrer sur des ressentiments et des stratégies basées sur des idéologies dépassées.

En choisissant de publier des critiques stériles au lieu de s’attaquer à des questions pertinentes, Forbidden Stories risque de contribuer au naufrage de la profession journalistique, en remplaçant l’investigation sérieuse par des manoeuvres politiques déguisées en journalisme.

Ce détournement des priorités représente non seulement un scandale, mais aussi une énorme perte d’opportunités pour influencer positivement la société.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité