00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Vaincre les négationnistes

Redigé par Tite Gatabazi
Le 6 avril 2022 à 07:20

Dans nos lecteurs de tous les jours et sur diverses plateformes, nous sommes confrontés à des idées négationnistes.

Elles se manifestent sous la forme de préjugés consistant à traiter le génocide contre les tutsis avec agressivité.

Elles s’expriment la plupart du temps sous forme de négation, ou alors de distorsion voire de banalisation de faits historiques.

Ils n’hésitent pas à faire des parallèles incongrus ou fallacieux entre le génocide des tutsis et d’autres massacres.

La jeune génération peut déformer les faits par ignorance ou les nier par provocation. D’autres invoquent bien volontiers le rejet d’un récit établi.

On s’en rend bien compte, le négationnisme est un discours et une propagande qui nient la réalité historique et l’ampleur du génocide contre les tutsis. Avec en toile de fond le souci de dédouaner ses responsables ainsi que ses complices.

A y regarder de très prêt, on constate vite que l’objectif est de réhabilité un système, faire la promotion de l’idéologie génocidaire et le lit de conditions politiques propice à la réapparition du type même d’événement qu’il nie. Méfiance et vigilance.

Il y a un véritable projet politique dans le processus d’omission ou de manipulation des faits, qui viennent servir un récit identitaire psychologiquement plus confortable et politiquement plus convenable.

Ces agissements sont aussi motivés par la haine.

Il nous faut donc déceler et dénoncer le discours négationniste et de distorsion des faits historiques.

Nous devons protester vigoureusement à l’occasion de propos négationnistes pour indiquer clairement que nous ne sommes pas désabusés.

Mettre à nu les motivations qui se cachent derrière ces mensonges, ces fausses informations et cette propagande qui diffusent des informations simplifiées à outrance voire biaisées sur les circonstances historiques.

Pour ce faire nous disposons d’une abondante documentation. Il faut décortiquer certains raisonnement, en montrer les lacunes et les préjugés si possible.

Un tête à tête peut parfois révéler d’où viennent les connaissances superficielles. Du tact, de la pédagogie et la force de persuasion seront indispensables pour rétablir la vérité historique.

Aussi, les relations qu’ils entretiennent dans les pays d’accueil sont des relations encadrées, sous influence quoi que fragiles.

On y assiste depuis peu à une ambivalence dans le soutien apporté à ces associations-satellites et même aux individus sous mandat d’arrêt international.

Une intensité des réactions réprobatrices ferait tâche d’huile grâce être autre aux rapports Muse, Duclert et du juge français Trevidic.

Ce qui permet de renverser quelques lieux communs.

Les tutsis ont été la cible d’une extermination physique, systématique et planifiée. Cette délibération ne fait plus l’ombre d’un doute, elle est de notoriété publique.

Le tribunal Pénal International pour le Rwanda « TPIR » l’a acté.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité