00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Les Russes invitées à coucher avec les footballeurs étrangers

Redigé par IGIHE
Le 20 juin 2018 à 03:22

Et si on laissait pour une fois les femmes russes décider avec qui elle veulent coucher ?
La gent féminine russe peut légitimement se sentir insultée en ce début de Coupe du monde. Il y a quelques jours, la députée Tamara Pletneva, 70 ans au compteur, exhortait ses compatriotes féminines à ne pas avoir de rapports sexuels avec les nombreux supporters étrangers présents dans le pays à l’occasion du Mondial. S’appuyant sur l’exemple des Jeux Olympiques de 1980 à Moscou, l’élue de rappeler que les futurs (...)

Et si on laissait pour une fois les femmes russes décider avec qui elle veulent coucher ?

La gent féminine russe peut légitimement se sentir insultée en ce début de Coupe du monde. Il y a quelques jours, la députée Tamara Pletneva, 70 ans au compteur, exhortait ses compatriotes féminines à ne pas avoir de rapports sexuels avec les nombreux supporters étrangers présents dans le pays à l’occasion du Mondial. S’appuyant sur l’exemple des Jeux Olympiques de 1980 à Moscou, l’élue de rappeler que les futurs bébés "mélangés" grandiraient pour la plupart sans leur père, lequel serait rentré chez lui depuis bien longtemps. En déclarant également que ce dernier serait probablement issu d’une "race différente", on comprend nettement plus ce qui l’a poussée à faire une telle sortie. On passera également le fait qu’une élue politique se permette de considérer ses électrices comme des femmes faciles. Soit.

Des roubles et des burgers en cas de grossesse

Aujourd’hui, c’est un message diamétralement opposé qui a été adressé aux filles de la Mère Russie. En effet, la branche russe d’un géant américain du fast-food, Burger King pour ne pas le nommer, a poussé les femmes russes à coucher avec des footballeurs étrangers pendant le Mondial. Celles qui réussiront à tomber enceinte d’un footeux recevront 3 millions de roubles (40.000 euros) et des burgers à vie. Une façon, selon la marque, de relever le niveau du football russe, comme elle l’a écrit sur sa page VKontakte, le Facebook local.

"Burger King, dans le cadre de la responsabilité sociale, accordera une récompense aux femmes qui tomberont enceintes de stars du football mondial. Chacune recevra 3 millions de roubles et un approvisionnement à vie de Whoppers. Pour ces filles, il sera possible d’obtenir les meilleurs gènes du football, et d’assurer le succès de l’équipe nationale russe sur plusieurs générations. En avant ! Nous croyons en vous !" a ainsi posté la marque sur sa page officielle. Un message supprimé depuis.

BK supprime et s’excuse

Car, et c’est assez logique, ce concours, dont on espère qu’il s’agissait d’une blague de mauvais goût, est très mal passé dans l’opinion publique en Russie. Face au tollé, Burger King Russie s’est empressé de supprimer son message avant de s’excuser publiquement, toujours sur sa page VKontakte.

"Nous nous excusons pour la déclaration que nous avons faite. Il s’est avéré être trop insultant. Nous vous remercions pour vos commentaires et nous nous empressons de vous informer que nous avons déjà supprimé tous les documents liés à l’application", s’est excusé BK.

La Russie va bien, merci pour elle

Avec deux victoires en deux matches et une qualification d’ores et déjà acquise, la situation du football russe ne semble de toute façon pas si catastrophique. Et les femmes russes auront, peut-être, enfin le droit de coucher avec qui bon leur semble.

avec 7sur7.be


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité