Urgent

Le Rwando belge Norbert Nsabimana anime un blog www.vivre-un-projet.com original

Redigé par Propos recueillis par Karirima A. Ngarambe
Le 27 août 2014 à 10:14

Les Rwandais sont économiquement actifs dans la diaspora belge. Ils sont très créatifs et innovants dans leur mode d’investir en Belgique.
Peuvent-ils rapatrier leurs savoir faire dans le pays des Mille Collines qui a tant besoin d’investissements dans presque tous les secteurs de la vie économique ? Ceci s’avère nécessaire du moment qu’au Rwanda, par manque d’investisseurs suffisants, l’économie rwandaise affiche un modèle d’économie de monopole. C’est pour dire que le terrain rwandais est en friche (...)

Les Rwandais sont économiquement actifs dans la diaspora belge. Ils sont très créatifs et innovants dans leur mode d’investir en Belgique.

Peuvent-ils rapatrier leurs savoir faire dans le pays des Mille Collines qui a tant besoin d’investissements dans presque tous les secteurs de la vie économique ? Ceci s’avère nécessaire du moment qu’au Rwanda, par manque d’investisseurs suffisants, l’économie rwandaise affiche un modèle d’économie de monopole. C’est pour dire que le terrain rwandais est en friche et parfaitement alléchant.

Des rwando belges s’activent-ils à l’assaut du marché des affaires ? Ils sont nombreux dans le e-business comme M. Norbert Nsabimana,44 ans, qui bombe son torse pour décliner son identité :

« … je suis entrepreneur depuis 10 ans dans le développement des ressources humaines. J’exerce un métier passionnant de coach, formateur et consultant auprès des entreprises. Je suis formé en sciences commerciales, en PNL et en coaching professionnel ».

Norbert Nsabimana

IGIHE : parlez nous de ce métier ( le coaching en entreprises) ?

Nsabimana N. : Un coach comme nous pouvons le voir dans le sport, c’est une personne qui aide à maximiser le potentiel des autres. Les entreprises rencontrent souvent des défis d’organisation, de vente, de motivation des personnes et de leadership des managers.

Notre rôle consiste à analyser le problème de l’entreprise et à proposer des accompagnements aux managers et employés sur base des objectifs que nous fixons au départ. Ces objectifs visent soit, les ventes, la réorganisation, le bien-être de l’équipe ou la prise en main d’une fonction de dirigeant.

Personnellement, j’interviens aussi lors des crises (conflits, problèmes syndicaux, mort d’un collègue,…)

Le coaching, c’est donc un accompagnement sur une certaine période avec un objectif à atteindre. Je propose également des formations dans des domaines variés (communication, management, leadership,…)

IGIHE : Vous nous avez parlé aussi de la PNL, Qu’est ce que ça veut dire ?

Nsabimana N. : PNL "Programmation Neuro Linguistique", ce sont des techniques d’accompagnement des personnes basées sur l’art de la communication, la philosophie et les stratégies qui font que nous réussissons ou échouons.

J’aime faire rire mes collègues européens en disant que c’est la sagesse de nos ancêtres qu’ils ont mis en théorie. Ces techniques s’inspirent du bon sens et de la connaissance de l’être humain.

IGIHE : Que proposez-vous dans votre blog "vivre-un-projet" ?

Nsabimana N. : J’ai créé ce blog d’abord à partir d’une révolte personnelle par rapport à ce que je vois partout dans le monde. Nous vivons tous des difficultés qui enveniment notre quotidien et nous empêchent de réaliser nos rêves ou nos projets.
La perte d’emploi, la mort d’un ou des proches, la séparation, les difficultés financières, les injustices, le stress, les conflits…

Je crois profondément que nous avons survécu comme tant d’autres, pour transmettre un message positif à toutes les personnes dans le monde qui veulent avancer sur leur chemin de vie. Lorsque nous avons souffert et que cette souffrance permet d’aider les autres, nous trouvons alors un sens à notre existence et nous tendons à trouver une certaine paix intérieure.

Je considère que la vie est un projet fait de pleins d’examens sur notre parcours (les épreuves).

Mon blog www.vivre-un-projet.com est ma contribution pour donner des messages positifs qui permettent aux gens de se construire de l’intérieur.
Mon slogan, c’est : Des astuces simples pour se relever et reprendre gout à la vie.

IGIHE : Comment comptez-vous exactement faire pour passer ce message ?

Je vais me baser sur des témoignages des gens qui ont surmonté leurs épreuves à travers le monde, sur les connaissances acquises dans le développement personnel depuis 10 ans, des livres et surtout mon propre vécu semé de beaucoup d’épreuves.
En tant que coach, je me défie également puisque je dois écrire 52 textes sur 1 an, arriver à un poids de 85 kg au lieu de 93 kg et réaliser 8 interviews de témoignages ou d’experts. Tout en travaillant et en m’occupant de ma famille.

Nous avons tous ce pouvoir incroyable de transformer les choses, les évènements et d’en tirer le meilleur. C’est une discipline exigeante qui nous amène à faire face à nos propres peurs, nos frustrations et nos limites.
Concrètement le blog vivre-un-projet nous aidera à nous dépasser, à progresser ensemble à travers des défis quotidiens, hebdomadaires, mensuels.

IGIHE : Comment faire pour vous suivre dans cette aventure ‘’ vivre-un-projet’’ ?

Nsabimana N. :Pour me suivre, c’est simple, il suffit de s’inscrire avec son prénom et son e-mail sur http://www.vivre-un-projet.com et chaque semaine vous recevez un article. Pour les fans sur Facebook, je mets aussi de petits textes inspirants tous les deux jours.

Mon blog offrira également dès janvier 2015 des accompagnements à travers des formations et du coaching à distance.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité