Urgent

Col Rugema, commandant en Chef des RUD-Urunana, abattu à bout portant par ses camarades

Redigé par IGIHE
Le 23 octobre 2020 à 12:09

Ce 21 octobre 2020, le Colonel Rugema Emmanuel, commandant-en-chef des RUD-Urunana/Ralliement pour l’Unité et la Démocratie a été tué par son concurrent, l’autre colonel Fayida. Son QG était basé à Katwiguru de la localité Binza dans le Territoire de Rutschuru en Province congolaise du Nord Kivu.

Le Col Fayida qui aurait commandité le meurtre de son camarade Rugema sous prétexte que c'est un Tutsi qui a gravi les échelons dans la structure des RUD

est rapporté que ce commandant à été assassiné par Fayida en complicité avec le capitaine Gavana. Le mobile du crime ? Prendre le commandement suprême de RUD, poste vacant depuis que les FARDC ont tué le Commandant-en-chef de ce mouvement armé illégal rwandais, le colonel Kagoma. Il avait remplacé le Gén. Jean Michel Afrika, lui aussi tué par les FARDC dans leur opérationn Solkola II en 2019.

Un mauvais climat régnait entre les deux colonels qui, chacun de son côté, multipliaient beaucoup de coups bas contre son adversaire pour se hisser au haut commandement du mouvement. Il est dit que Fayida avait trouvé une attaque imparable. Lui et ses camarades avaient commencé à accuser Rugema d’être un tutsi qui s’était faufilé dans les rangs du RUD.

Il est rapporté que ce colonel Rugema était entré dans les RUD-Urunana sur le Ticket de RNC/Rwanda National Congress du Général dissident rwandais Faustin Kayumba Nyamwasa qu’il représentait.

Les informations qui parviennent à IGIHE disent que ce colonel venait à peine de passer un mois au sein de RUD après une mission à Kampala/Uganda où il venait de participer à une réunion de coordination des activités des RNC, RUD et la CMI/Chieftancy of Military Intelligency ugandaise.

C’est donc dire que les déclarations ugandaises de bonnes intentions de reprise des bonnes relations rwando ugandaises dans l’esprit des Accords de Paix de Luanda sont bel et bien fausses.

Le Col Rugema bivouaquant dans le lieudit GASHARU a vu venir de KIGARIGARI, à travers champs des fermiers, une colonne dans combattants RUD commandée par le lieutenant Théodore. Celui-ci a ordonné à ses combattants d’abattre à bout portant le Colonel Rugema. Trois balles mortelles ont perforé son corps.

Le colonel Emmanuel Rugema alias Mikwege Mupfuwishyamba abattu sur ordre de son concurrent Col Faida

La femme du décédé, Rosine Mapendo, de sa résidence de Kampala, a dit à la presse que cela faisait un bon bout de temps que le Col. Fayida traquait son mari en complicité avec le Capt Gavana Nshimiyimana.
Cette femme s’est engagée à venger son mari "à moins que la justice ugandaise prenne la chose en main", a-t-elle ajouté.

Le colonel décédé Rugema Emmanuel alias Mikwege Mupfuwishyamba était le coordinateur très soutenu par la CMI ugandaise de quatre mouvements armés contre le Rwanda que sont les RNC, FDLR, RUD-Urunana et le FPP. Il était entré dans le RUD-Urunana en 2005 pour rapidenment devenir le symbole d’un RUD qui ne ségrègue pas ethniquement ses combattants. Très expérimenté, Rugema avait fait la guerre de libération du Rwanda au sein de l’APR/Armée Patriotique Rwandaise.
Il avait des entrées faciles au sein des organes de sécurité ugandais et était rôdé dans la coordination et la diplomatie de cette coalition de mouvements armés rwandais activement soutenu par Kampala.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité