00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Au cour de deux dernières années, le Rwanda a accueilli près de 14 mille réfugiés congolais

Redigé par Bazikarev
Le 9 janvier 2024 à 11:44

Confronté à une situation d’insécurité continue dans l’est de la République démocratique du Congo, le Rwanda a accueilli, ces deux dernières années, près de 14 000 réfugiés fuyant la violence et l’instabilité dans cette région. Cette situation humanitaire alarmante met en évidence les défis régionaux et les efforts nécessaires pour garantir la sécurité et le bien-être des populations déplacées.

L’exode massif des réfugiés, principalement originaires du Nord-Kivu, vers le Rwanda s’est intensifié depuis le début de l’année 2022. Cette vague de migration a été déclenchée par les affrontements entre le groupe armé M23 et les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Selon les données du ministère rwandais en charge de la gestion des urgence (MINEMA), en janvier 2024, le Rwanda a accueilli 13 797 réfugiés congolais.

Ces individus ont été répartis dans différents camps à travers le Rwanda, notamment le camp temporaire de Nkamira(District de Rubavu dans la province du Nord), hébergeant 5 526 personnes, et le camp de Mahama(District de Kirehe dans la province de l’Est), abritant 6 074 réfugiés.

D’autres répartitions incluent 1 123 réfugiés à Kiziba(District de Karongi dans la province de l’Ouest), 66 à Kigeme(District de Nyamagabe dans la province du Sud), 43 à Mugomba(District de Nyamasheke dans la province de l’Ouest), et 786 à Nyabiheke(District de Gastibo, dans la province de l’Est). Ces nouveaux arrivants rejoignent plus de 80 000 Congolais présents au Rwanda depuis plus de deux décennies.

Les raisons de cette fuite massive résident dans la persécution subie par ces réfugiés dans leur pays natal, en particulier les Tutsis. La communauté internationale, y compris l’ONU, a mis en garde contre les actions entreprises contre les Tutsis en RDC, évoquant des craintes de génocide.

En mai 2023, une rencontre cruciale a eu lieu à Genève, en Suisse, entre le Rwanda et la République démocratique du Congo, portant sur le transfert des réfugiés de longue durée.

Bien que le Congo ait envisagé des mesures pour faciliter le retour de ces personnes, l’application effective de ces mesures reste incertaine, les Tutsis continuant de subir des attaques.

Le conflit persistant et les préjudices subis par les locuteurs kinyarwanda dans l’est du Congo alimentent la résolution du groupe M23 de poursuivre les combats. Le gouvernement congolais est ainsi confronté à la pression de traiter équitablement les citoyens kinyarwandas, une étape cruciale pour instaurer la paix et la stabilité dans la région

Au cour de deux dernières années, le Rwanda a accueilli près de 14 mille réfugiés congolais

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité