00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Le tribalisme : fléau de la Nation Congolaise

Redigé par Tite Gatabazi
Le 16 décembre 2023 à 07:17

Le tribalisme, par définition, est une fidélité aveugle à un groupe ou une tribu, souvent au détriment des autres.

Cette forme de loyauté exacerbée mène à des conflits internes et à une polarisation sociale, sapant ainsi les fondements d’une société civilisée.

Comme le disait Nelson Mandela, « Personne n’est né en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, de son passé ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent être enseignés à aimer, car l’amour vient plus naturellement au cœur humain que son opposé. »

Ce principe souligne l’importance de surmonter les divisions tribales pour favoriser une société plus harmonieuse.

Dans des situations comme récurrentes en RDC, le tribalisme se manifeste sous la forme d’une persécution ouverte d’autres tribus. Ces actions, souvent justifiées par des rhétoriques fanatiques, entraînent non seulement des injustices flagrantes mais aussi une dégradation de la dignité humaine.

Martin Luther King Jr. a magnifiquement capturé cet enjeu en disant, « L’injustice quelque part est une menace pour la justice partout. »

Lorsque les leaders adoptent des politiques d’exclusion et de persécution, ils érodent le tissu même de la justice et de l’équité.

Les dirigeants portent une responsabilité cruciale dans la prévention de la division et du tribalisme. Comme l’a souligné John F. Kennedy, « L’ignorance et l’insouciance sont les ennemis de la compréhension. »

Un leader devrait unifier plutôt que diviser. La transformation de Tshisekedi en un "chef de clan" au lieu d’un "Chef de l’État" est un exemple frappant de cette défaillance de leadership.

Cela crée un climat de peur, de suspicion et d’hostilité, qui est à l’opposé des principes d’une gouvernance démocratique et inclusive.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité