00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Alliance Fleuve Congo « AFC » la symphonie des insurgés, l’Odyssée de la renaissance

Redigé par Tite Gatabazi
Le 5 juillet 2024 à 02:00

Au creux des cités où les échos du tumulte se fondent dans le murmure des rêves opprimés, une révolte germe, discrète comme le souffle du vent, puissante comme l’orage qui gronde à l’horizon.

Corneille Nangaa, le coordonnateur de l’alliance souhaite que le mouvement soit porté par les âmes braves, les éveilleurs d’esprit, ces maîtres de la subversion qui tissent le fil d’or de la résistance.

Dans le théâtre de l’ombre, où la lumière se fraie un chemin à travers les fissures du pouvoir de Tshisekedi, ces artistes de l’insurrection peignent le tableau de la RDC réinventée.

Progressivement, avec courage et détermination, avec méthode et bravoure, l’Alliance Fleuve Congo démantèle les idoles de l’hégémonie, écrivant des symphonies de liberté sur les murs gris de l’oppression.

Guidés par la sagesse ancienne, ces conspirateurs des égalités chevauchent les vagues tumultueuses de la destitution. Leurs chants de liberté résonnent, métamorphosant la plainte en espérance, la honte en fierté. Ils libèrent les consciences captives, offrant un sanctuaire de pensée où germe l’utopie.

Sur les places de la cité, Bunagana, Chanzu,Runyoni, Rumangabo, Kibumba, Kiwanja, Vitshumbi, Rwindi, Kanyabayonga, Kishishe, Nyanzale, Mushaki, Kilorirwe, Rubaya, Kirotshe, Shasha, Bweremana, Bitonga, Minova, Shange, Lumbishi, Ziralo, Butembo ; partout où les voix de l’Alliance s’élèvent, la population entonne la danse des insurgés.

Avec une jubilation subversive, ils narguent les puissants, drapés dans leur désinvolture comme dans une cape de lumière. Leur défi est un poème vivant, un appel à renverser le vieil ordre, à édifier une citadelle de justice et d’harmonie.

Leur quête est un voyage sans fin à travers les cœurs et les esprits, une odysée semée d’étoiles dans le ciel noir de la nuit.

Chaque acte de bravoure, chaque parole de défi, chaque rire dans l’adversité est une étincelle qui allume le feu de la grande réinvention.

Dans son allocution du 30 juin 2024, Corneille Nangaa invite chaque congolais digne à rejoindre cette symphonie de la résistance, à s’élever au-delà des limitations imposées, à croire en un avenir où chaque citoyen peut véritablement respirer.

Ce Congo nouveau, forgé dans les flammes de l’insurrection, promet une aube éclatante où chacun pourra enfin trouver sa place sous le soleil.

Dans ce chant perpétuel pour la liberté et les droits, ces révolutionnaires tissent l’étoffe d’une société nouvelle, où la justice ne serait pas un écho lointain, mais une mélodie qui guide chaque pas.

Et dans leur sillage, la révolte devient une berceuse pour l’âme, un rêve qui, contre toute attente, commence doucement à devenir réalité.

Corneille Nangaa, coordinateur de l'AFC entouré de : Col Nzenze, du Général Makenga, du coordinateur adjoint Bertrand Bisimwa, du Colonel Bahati
Le Coordinateur de l'AFC, Corneille Nangaa entouré de sa garde rapprochée

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité