00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Nyamagabe : La police arrête un revendeur d’huile qui dépigmente peau

Redigé par Mutni
Le 15 février 2022 à 10:25

La police du district de Nyamagabe a arrêté lundi 14 février un homme de 26 ans dans le cadre de l’opération anti-trafic (RPU) du district de Nyamagabe, qui vendait divers types d’huiles illégales au Rwanda.

Il a été arrêté dans le secteur de Gasaka, cellule de Nyamugari, village de Kabacuzi. Après son arrestation, il a déclaré que c’était la première fois qu’il l’essayait.

Le porte-parole de la police de la province du Sud, le surintendant de police (SP) Theobard Kanamugire, a déclaré que le commerçant avait été arrêté en collaboration avec des résidents qui avaient fourni des informations selon lesquelles il vendait de la crème de peau illégal.

"Nous sommes très reconnaissants aux personnes qui nous ont informés qu’il vendait des huiles de soin qui dépigmente la peau ", a-t-il déclaré.

Un porte-parole du département de police de la province du Sud a déclaré dans un communiqué toute personne pratiquant ou voulant ce lancer dans ce commerce n’ aura pas de chance . Il a également encouragé les gens ordinaires à participer à la résolution de cette grande tâche .

Le détenu a été remis au poste de police de RIB au poste de police de Gasaka pour complément d’enquête.

La loi nº68/2018 du 30/08/2018 prévoit des délits et des peines en général L’article 266 stipule que Quiconque fabrique, vend, fournit les substances prohibées suivantes : médicament ; des huiles qui améliorent ou nettoient le corps ; autre origine végétale ; il a commis un crime. S’il est reconnu coupable par un tribunal, il sera puni d’une peine d’emprisonnement d’au moins un (1) an à deux (2) ans et d’une amende d’au moins trois millions (3.000.000 FRW) à plus de cinq millions (5.000.000 FRW) ou une seule de ces pénalités.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité